Projects
Projects
Slider

FARANGI

Claire & RenaudCLAIRE ANTONINI : Theorbe
RENAUD GARCIA-FONS : Contrebasse 5 cordes

 

 Renaud Garcia-Fons & Claire Antonini, deux musiciens atypiques, ont créé ce duo il y a déjà plusieurs années.
Celui-ci s’est enrichi au fil du temps, chacun y apportant les résonances de son parcours et de sa passion pour la musique ancienne, le jazz et les musiques d’orient au sens large.
Il en résulte une vision innovante de la rencontre des musiques d’Orient et d’Occident.
Leur répertoire, essentiellement constitué de compositions originales, propose 19 courtes pièces qui telles des miniatures racontent cet itinéraire imaginaire, à la croisée de ces différentes cultures.
Ici, la contrebasse se fait ney, le théorbe se fait setar, les deux instruments font entendre leur voix, la riche combinaison de leurs timbres et de leurs modes de jeux dans des orchestrations toujours renouvelées.
Le goût prononcé pour la mélodie, le balancement propre aux rythmes des traditions anciennes, l’expression modale, confèrent à ce projet sa signature originale.
Farangi, l’étranger en persan, le voyageur venu d’Occident, souhaite célébrer et partager ce lien naturel, le plaisir de l’âme qui relie les musiques entre elles, telle une langue universelle parlant au cœur de chacun.

 

 

Renaud Garcia Fons fait spectaculairement chanter son instrument, emmêlé aux accords majestueux de Claire Antonini sur son théorbe.
André Manoukian - France Inter

LE SOUFFLE DES CORDES

Renaud GARCIA-FONS :  Contrebasse 5 Cordes
Derya TURKAN :  Kemence
Serkan HALILI :  Kannun
Kiko RUIZ :  Guitare
Florent BRANNENS :  Violon
Amandine LEY :  Violon
Aurelia SOUVIGNET :  Alto
Nicolas SAINT-YVES :  Violon

Renaud Garcia-Fons est l'un des virtuoses de la contrebasse les plus célèbres au monde. Depuis plus de vingt ans, il pense la contrebasse comme un instrument soliste, forge sa propre technique et développe un langage qui n’appartient qu’à lui. Son style unique est immédiatement reconnaissable.
Il a à son actif quinze albums  en tant que leader et compositeur, dans lesquels il produit une musique au carrefour des musiques du monde, du jazz, de la musique classique et des musiques traditionnelles.

Après le succès en 2014 de l'album "Silk Moon" enregistré en duo avec le joueur de kemence Derya Turkan, et la création de pièces pour quatuor à cordes pour France Musique dans le cadre des productions "Alla Breve", Renaud Garcia-Fons a eu envie avec Le souffle des cordes d’aller  encore plus loin encore dans la rencontre des instruments classiques et traditionnels. "Crossover" dans son essence ce projet alliant à la fois composition et improvisation reunit des instruments à cordes issus de différentes régions du monde.

Le répertoire original, composé par Renaud Garcia-Fons, est issu d’une véritable démarche d’écriture, qui respecte l'authenticité du jeu, du style et la culture de ces instruments de traditions différentes.

Derya Turkan et Serkan Halili représentent les musiques ottomanes et du moyen orient, 
tandis que Kiko Ruiz à la guitare flamenca instille la ferveur des rythmes du  flamenco ainsi que son lyrisme. 
Florent Brannens, Amandine Ley, Aurélia Souvignet et Nicolas Saint-Yves, tous membres de l’orchestre philarmonique de radio France, s’appuyant sur l’écriture de Renaud Garcia-Fons, structurent l’ensemble du répertoire et apportent la rigueur de la musique de chambre à l’occidentale. 
Quand à la contrebasse de Renaud Garcia-Fons, instrument soliste à part entière, grâce à ses sonorités multiples et ses différents modes de jeu, elle constitue un véritable "trait d’union" entre ces différents mondes musicaux, mais aussi entre musique écrite et improvisée.

 

 

LA VIE DEVANT SOI

RGF

 

  sortie Janvier 2017 sur e-motive records

 

Renaud GARCIA-FONS : Contrebasse cinq cordes
David VENITUCCI : Accordeon
Stephan CARACCI : Vibraphone, Batterie

Il fallait bien qu’un jour l’infatigable voyageur Renaud Garcia-Fons repasse par sa ville natale, Paris, capitale cosmopolite. A cette cité-carrefour, point de rencontre d’artistes de toutes nationalités, le contrebassiste franco-espagnol consacre son nouvel album « La vie devant soi », le titre même du livre d’Ajar-Gary qui conte « ce lien extraordinaire entre un petit orphelin arabe et une mamma juive ».

Pour ce projet, Renaud Garcia-Fons, s’est entouré de David Venitucci (accordéon) et Stephan Caracci (vibraphone et percussions), deux complices en innovation, avec comme fil conducteur cette idée, fondamentale pour lui, de « créer une sorte de musique de chambre, jouer ensemble, chercher les nuances, les textures de sons, en partant de l’acoustique ».

Connu pour sa maîtrise du flamenco, ses échappées vers l’Inde ou l’Orient, son amour du bassin méditerranéen, Renaud Garcia-Fons avait envie d’autre chose, en remontant ainsi le temps d’une ville aux multiples facettes, en délaissant la géographie pour privilégier la chronologie, de l’école française de la fin XIXe au jazz parisien. « Ce serait réducteur de dire que je ne fais que des musiques méditerranéennes, orientalisantes. Mon bagage n’est pas fait que de ça. J’ai écouté Satie et Debussy avant d’écouter Munir Bashir… »

La preuve avec ces onze scènes subtilement parisiennes, en autant de clins d’œil à Prévert, Doisneau ou Michel Simon, du trépidant Montmartre en courant à l’élégance nostalgique de Le long de la Seine. Un voyage entre groove et poésie, gouaille et nostalgie… une ode à l’humain.
Jean-Stephane Brossé

 

Entre suspense de thriller et joyeux vagabondage les syncopes vivaces de ces trois là mettent en musique le Paris des cartes postales et des films en noir et blanc.
Anne Berthod - Telerama

PASEO A DOS


DORANTES :
Piano
RENAUD GARCIA-FONS : Contrebasse 5 cordes

 

Depuis quelques années Dorantes et Garcia-Fons se rencontrent et s'apprécient de projets en festivals. Ils ont en commun la discrétion dans la vie, la virtuosité, l'originalité et la flamme sur scène.
"Paseo a dos" est leur premier album en commun, un album méditerranéen flamenco et latin-jazz.

Grace à Dorantes le piano devient flamenco et le flamenco s'enrichit d'un son et d'un sang nouveau. Compositeur innovant, il conduit le flamenco vers de nouveaux horizons, depuis son 1er album "Orobroy".. Avec "Sin Muros" en 2012, Dorantes brise les murs et les préjugés, ouvre les portes et les frontières, élargit les coeurs et les sourires.

Renaud Garcia Fons est de ces musiciens qui font corps avec leur instrument. Il a très tôt l’idée d’ajouter une cinquième corde à son « arc » - qui n’en compte classiquement que quatre. Virtuose à la technique d'archet incomparable, son style unique , immédiatement reconnaissable lui vaut un succès devenu mondial. Il reste à ce jour le seul contrebassiste primé à la Biennale de Flamenco de Seville pour sa participation à un spectale de Dorantes.

 

>

Renaud Garcia-Fons, toujours aussi éblouissant à l’archet entraine sa contrebasse dans des territoires inexplorés. Il a trouvé en Dorantes un magnifique interlocuteur. Paseo a dos est une belle aventure musicale menée par deux virtuoses.
Anne Chepeau - France Info

SILK MOON

SMD

Derya TURKAN : Kemence d'Istanbul
Renaud GARCIA-FONS : Contrebasse 5 Cordes

SILK MOON : Nouvel Album, sortie le 13 Novembre 2014 e-motive records/ l'Autre Distribution

 

Renaud García-Fons et Derya Türkan se sont rencontrés en 2006 lorsqu'ils ont joué ensemble avec Kudsi Erguner, le célèbre joueur de Ney turc.

Après toutes ces années, l'envie d'enregistrer à nouveau ensemble leur est venue comme une simple évidence.
Leur musique nourrie d'influences orientales, méditerranéennes et latines, est inspirée par l'expression lyrique et le chant profond de la tradition du Maqam Oriental et du Cante Jondo Andalou. Ils jouent sur ce disque leurs propres compositions.

Leurs deux instruments, le plus petit et le plus grand des instruments à archet, trouvent une complémentarité naturelle de timbres et de modes de jeu et produisent à eux deux, l’effet d’un véritable orchestre. Renaud et Derya ont un désir profond de passer outre l’expression traditionnelle de leurs instruments pour découvrir ensemble de nouveaux espaces musicaux, rythmiques, raffinés et poétiques.
À l’évidence, c’est à un grand moment d’émotion et de ferveur musicale que nous invite ce duo à l’instrumentation totalement inédite.

 

 

>

Le contrebassiste français Renaud Garcia-Fons et le joueur turc de vièle à archet kemance Derya Türkan tissent un dialogue où alternent ombre et lumière, langueur rêveuse et légèreté vagabonde.
Patrick Labesse - Le Monde - Sélection meilleurs albums 2014

SOLO

Renaud GARCIA-FONS : Contrebasse cinq cordes

« Les mille et une voix de la contrebasse »

 

Tout est contrebasse dans ce solo et si certaines pièces sont écrites pour la contrebasse seule, l’utilisation de loops dans d’autres, permet une véritable démultiplication de l’instrument. Ces boucles, constituées d’une variété de sons issus de la seule contrebasse, produisent : percussions, harmoniques, voicings, pizzicati… Une véritable orchestration évolutive qui permet au jeu soliste et improvisé de s'exprimer dans toute son étendue et sa variété (et non par des ostinato répétitifs et sans nuances).

L’inspiration des thèmes oscille entre orient et occident, mais aussi entre musique ancienne et musiques actuelles : médiévales (Marcevol) ; baroque (Hacía Compostela) ; orientales (Voyage à Jeyhounabad) ; africaines (Kalimbass) ; latino (Yupanqui) ; rock, blues (Rock Wandering) ; espagnole (Bajo Flamenco)…

Renaud réalise ici son rêve de toujours : faire de la contrebasse un instrument à vocation universelle qui se suffit à lui même ; donner à entendre -et à voir- les "mille et une voix", de la belle, en explorant toutes les techniques de l’archet au pizzicato.


Un long voyage entre orient et occident, entre musiques anciennes et actuelles ce virtuose de l’archet nous invite à partager avec bonheur la douce voix de sa contrebasse à cinq cordes. Plénitude assurée à l’écoute de ce disque printanier.
René Hardiagon - FIP

PRINZ AHMED

PrinzRenaud Garcia-Fons Contrebasse 5 cordes
David Venitucci Accordéon
Henri Tournier Flûte bansuri de l'Inde du nord
Bruno Caillat Zarb
Sebastien Bonniau Vibraphone
Claire Antonini Luth, Théorbe


Renaud Garcia-Fons a composé une musique originale pour le film de Lotte Reiniger « Les Aventures du Prince Ahmed » . Ce film entièrement composé de silhouettes de papier découpé est considéré comme le premier long-métrage d'animation de l'histoire du cinéma allemand. Il comporte 300000 images et l'on comprend donc qu'il ait fallu plus de trois ans à Lotte Reiniger pour le réaliser. Inspirées des contes des Mille et une nuits, Les Aventures du prince Ahmed
transportent dans un univers magique peuplé de princesses en fuites, d¹amours contrariées, de luttes entre les forces du bien et du mal.
C'est en sextet que cet ensemble regroupé autour de Renaud Garcia-Fons accompagne live la projection du film.

Lorsque j'ai vu pour la première fois Die abenteuer des Prinzen Achmed, dès les premières images, je me suis senti transporter dans un monde onirique faits de mystères, d'aventures, de passions et de retrouver avec fascination un genre d’émotion que je n’avais pas ressenti depuis ma plus tendre enfance. Ce film d’animation de Lotte Reiniger touche en profondeur, tant par l’épopée universelle qu’il dépeint que par son esthétisme, d’une poésie et d’une beauté extrême, sachant marié le raffinement et la magie d’un orient mythologique.
Écrire une musique pour ce chef d’oeuvre de l’art cinématographique Allemand est pour moi une gageure et un enjeu tout particulièrement excitants.
Pour souligner la modernité de cette oeuvre, le travail de composition doit à mon sens puiser à la racine des sons et des timbres en utilisant un nombre restreint d’instruments (6 musiciens)
Inscrire l'oeuvre dans l'époque contemporaine et souligner son universalité suppose également de l’accompagner par une musique pluriculturelle en réunissant dans une même partition des instruments de la tradition orientale, comme le luth, le târ (luth iranien), le zarb (percussion iranienne), les tablas, la flûte bansuri (Inde) et des instruments appartenant plus particulièrement au monde occidental comme le clavier marimba, l’accordéon, la contrebasse dans toute sa polytimbralité ainsi que les flûtes basses et octobasse.
Il s’agit en fait de réunir et d’intégrer, d’une part l’esthétique oriental par le jeu des timbres, des modes, des ornements et des rythmes et d’autre part l'esthétique occidentale par l'écriture harmonique, l'orchestration, la structure des compositions, et la dimension symphonique.
Cette oeuvre évoque à mon sens également la “chanson de geste” médiévale, ce qui doit conduire à accorder une importance toute particulière à la mélodie, au “chant” et au lyrisme même si cette musique sera purement instrumentale. En même temps, comme pour toute épopée, la musique devra soutenir toute la dramaturgie et les scènes d’action et de combat par un travail percussif et orchestral.
après plusieurs projets tournés vers l'Espagne, la Méditerranée et le proche-Orient, ce projet est pour moi l’occasion de pousser encore plus loin vers l'orient mes sources d’inspiration puisque le récit nous mène jusqu'en Chine, et d’établir en musique un trait d’union entre l’orient et l’occident.
Il me plaît également à penser que ce projet sera sans aucun doute une réalisation culturelle à dimension Européenne puisque c’est à un compositeur franco-espagnol que reviendra le plaisir de réaliser une musique pour cet oeuvre au caractère exceptionnel du cinéma Allemand.
Renaud Garcia-Fons